Salon du livre de l'AGRIF

22 octobre 2014

Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde

Avant d’avoir encore pu, dans ma campagne, l’acheter et le lire, ce que je ferai dès ce soir, je prends connaissance ce jour des premiers résumés et commentaires dans la presse de l’ouvrage « Le livre noir de la condition des chrétiens dans le monde ».

Le Figaro y consacre deux pages et présente une carte du monde avec la visualisation des cinquante pays « où la pratique de la foi chrétienne est menacée ». En noir, un classement des dix pays les plus persécuteurs. En bleu les quarante autres. Ceci appelle les observations que voici :
- sur ces dix pages, arrive en premier la Corée du Nord qui est en effet comme un Everest d’abomination parmi les hauts sommets de la persécution communiste.
- les neuf autres pays, en noir, sont des pays d’islam, le Pakistan y est classé en huitième position.

Restent les quarante autres pays présentés en bleu. Ce sont ceux où le christianisme est toujours persécuté par tous les autres régimes communistes ; c’est la Colombie où les gangs de la drogue s’acharnent contre les chrétiens qui ne se soumettent pas à leurs diktats ; ce sont surtout les quelques quarante autres pays d’islam où les chrétiens vivent en dhimmitude plus ou moins dure, sans véritable liberté religieuse, mais y sont aussi de plus en plus menacés par l’islam jihâdiste.

Ce tableau a le mérite de faire un sort au déni de réalité qu’effectuent avec plus ou moins de cynisme mensonger ceux qui s’acharnent à prétendre que l’islam du jihâd et de la charia ne serait pas l’islam !

Comme si l’islam n’était pas dans son principe cette théocratie totalitaire que nous ne refusons pas par quelque « phobie » que ce soit, mais tout simplement au nom de la liberté.


À demain soir devant l’ambassade du Pakistan !

21 octobre 2014

Reconquête n° 311





20 octobre 2014

Sauf les tièdes, les Français, ce jeudi, devant l’ambassade du Pakistan !



De grâce, pour Asia Bibi, ne nous objectez pas vos vacances !

Il n’y a plus que quelques jours pour hurler à l’abomination de la condamnation à la pendaison d’Asia Bibi par la cour d’Appel de Lahore au Pakistan.

La dernière chance de sauver cette admirable mère de famille catholique, atrocement emprisonnée depuis quatre ans, et qui aurait dû être un modèle d’héroïcité pour le dernier synode sur la question, est la décision de la Cour Suprême de ce pays, allié de l’Occident, et qui se veut celui d’un islam « légal ».

Pourtant, à l’annonce de la manifestation organisée ce jeudi, certains nous répondent : " mais vous n’y pensez pas, cela tombe en pleines vacances de la Toussaint "!
Il y a quelque chose d’atroce dans cette réflexion. Comme si nous n’y avions pas pensé, comprenant certes que certains, une minorité tout de même, qui seront loin de Paris, ne pourront être là.

Mais Asia Bibi, elle, elle n’est pas en vacances ! Détenue depuis quatre années terribles dans les pires conditions d’isolement, de mauvais traitements, d’angoisse pour sa famille, de haine de ses geôliers islamistes.

Et c’est dans les trois semaines à venir que le dernier recours doit être déposé et que la Cour Suprême décidera de casser ou non l’inique condamnation. Son mari, ses cinq enfants, eux-même menacés, terrorisés, attendent.

Des politiques, des religieux, et non des moindres, nous ont conté il y a peu que « Daesh » comme ils disent, c’est-à-dire « l’État islamique au Levant» (et bientôt jusqu’au Couchant) ce n’était pas l’islam. On aimerait vérifier que ce grand État islamique du Pakistan, celui-là aussi, serait fondamentalement bien différent de « Daesh » !
Qu’ils libèrent alors tout de suite Asia Bibi !

À cette fin, il faut pourtant amplifier le mouvement de solidarité avec Asia Bibi : aucune manifestation, aucun cri d’indignation, aucune prière ne sont inutiles.

De grâce, si vous n’êtes pas à des heures de Paris, venez !

De grâce, mobilisez tous les vôtres : vos parents, vos amis, vos voisins ! Quitte à perdre un peu de ces vacances qui sont encore dites de …. Toussaint !

Asia Bibi n’a pas voulu abjurer son catholicisme : au prix de son long supplice d’enfermement, et au risque de la pendaison prescrite par l’archaïque et atroce charia de l’islam.

Il ne suffit pas de déplorer son sort, tièdassement, douceâtrement, voire de se réjouir béatement, stupidement de ce qu’elle aura rejoint ainsi la communauté des saints et des martyres. Comment qualifier pareille turpitude d’esprit, dans la justification de la non assistance aux chrétiens persécutés, martyrisés?
Il y a une grande ignominie dans l’inertie des tièdes, ceux-là dont le Christ a dit : « Je les vomirai de ma bouche ».

Asia Bibi, qui ne veut pas renier sa foi, a déjà offert, rejoignant le Christ sur sa croix, l’immense souffrance de quatre années de solitude dans une abjecte prison. Comment ne pas faire tout ce qui nous est possible pour lui éviter la pendaison et en éviter l’horreur à son mari et à ses cinq enfants ?

Amis fervents et courageux qui me lisez, sur ce blog, et les autres sites, je vous  supplie de vous mobiliser pour Asia Bibi, de mobiliser tous ceux que vous pourrez atteindre dans l’immense population de la région parisienne qui ne sera tout de même pas en vacances lointaines ce jeudi.

Et puissent aussi, justement, les vacances permettre à d’autres de venir à Paris pour la circonstance.

Patriotes français et chrétiens de partout ou simplement citoyens défenseurs de la liberté, nous nous devons d’être tous, ce jeudi, sur le lieu de notre protestation pour scander : 

« Nous sommes tous des chrétiens pakistanais ! »
à proximité de l’ambassade du Pakistan
 18 rue Lord-Byron, dans le 8ᵉ arrondissement de Paris 
jeudi 23 octobre à partir de 19H.

17 octobre 2014

Premiers appelants à la manifestation du jeudi 23 octobre pour Asia Bibi

-         Bernard ANTONY ( AGRIF et Chrétienté-Solidarité)
-    Martial BILD (journaliste)
-         Christophe BILEK (Notre-Dame de Kabylie)
-     Jacques BOMPARD (député)
-         Laurent BONNET (Mission Angelus 92)
-         Arpad BOROS (consultant international de Hongrie)
-         Béatrice BOURGES
-    Christine BOUTIN (Présidente d'honneur du PCD) 
-         Anne BRASSIÉ (écrivain)
-     Judith CABAUD (cercle d'amitié Française, Juive et Chrétienne)
-         Cheyenne CARRON (cinéaste)
-         Anne COGNAC (AGRIF)
-    Hilaire de CRÉMIERS (directeur de Politique Magazine)
-    Jean-Marie CUNY (écrivain)
-    David DASSA-LE DEIST (avocat au barreau de Paris)
-    Yves DAOUDAL (journaliste)
-         David FONTEY (professeur d’histoire)
-         François FOUCART (journaliste)
-    Christophe GEFFROY (directeur de la Nef)
-    Gilles-William GOLDNADEL (président d'Avocats sans frontières)
-         Richard HADDAD (Chrétienté-Solidarité France-Liban)
-         Daniel HAMICHE (Observatoire de la Christianophobie)
-         Pierre HENRI (politologue)
-         Vivien HOCH (AGRIF et Chrétienté-Solidarité)
-         Michel JANVA (Salon Beige)
-         Abbé Paul JOSEPH (Fraternité Saint Pierre)
-         Sophie KELBRENER (professeur d’histoire)
-    Carl LANG (ancien député européen, président du PDF)
-         Jacques LARMANDE (médecin)
-     Annie LAURENT (politologue)
-         Henry de LESQUEN (Club de l’Horloge)
-    Abbé Fabrice LOISEAU (Fraternité de la Transfiguration)
-         Jean-Pierre MAUGENDRE (Renaissance catholique)
-    Philippe MAXENCE (rédacteur en chef de l'Homme Nouveau)
-         Jean MONNERET (historien)
-         Cécile MONTMIRAIL (journaliste)
-         Karim OUCHIKH (avocat)
-         Pasteur SAÏD
-         Abbé PAGÈS
-         Frédéric PICHON (avocat)
-    Abbé François POZZETTO (ancien aumônier du pèlerinage de Chartres)
- Abbé Vincent RIBETON (supérieur du district de France pour la Fraternité Saint-Pierre) 
-         Didier ROCHARD (journaliste)
-    Alain SANDERS (journaliste)
-         Jeanne SMITS (journaliste)
-         Jean TARLET (professeur des Universités)
-     Fernand TEBOUL (cercle d'amitié Française, Juive et Chrétienne)
-         Guillaume de THIEULLOY (les 4 vérités)
-         Thibaut de la TOCNAYE (Chrétienté-Solidarité)
-     Jacques TREMOLET de VILLERS (avocat)
-         Jérôme TRIOMPHE (avocat)
-         Elish YAKO (AEMO) 

Plus d'informations et liste complète sur le site de Chrétienté-Solidarité 

MANIFESTATION CONTRE LA PENDAISON D’ASIA BIBI

L’héroïque mère de famille catholique Asia Bibi ignominieusement emprisonnée depuis des années dans une geôle du Pakistan vient d’être condamnée à la pendaison sous le prétexte ubuesque d’une parole manquant de respect à l’égard du prophète de l’Islam.
Ceci prouve, s’il en était besoin, qu’ entre l’Islam de l’État islamique au Levant et celui des États islamiques internationalement reconnus, il n’y a que quelques différences de degré et pas de nature.
Devant cette nouvelle atrocité islamique, Chrétienté-Solidarité appelle les chrétiens de notre pays et tous nos compatriotes épris de liberté et de respect de la dignité humaine à venir massivement manifester 

devant l’ambassade du Pakistan 18 rue Lord-Byron, dans le 8ᵉ arrondissement de Paris 
jeudi 23 octobre à partir de 19H.

16 octobre 2014

Salon du livre d’Amitié Française et de Solidarité Chrétienne





Le dimanche 23 Novembre 2014 de 13h30 à 18h30


Avec :

Marie-Aude Albert
Bernard Antony,
Père Argouar'ch
Abbé Aulagnier
Pascal Bailly
Francine Bay 
Stéphanie Bignon
Christophe Bilek 
Philippe Bilger
Grégoire Boucher 
Thierry Bouclier
Anne Brassié
Cyril Brun
Anne Buisse 
Judith Cabaud
Arnaud de Cacqueray
Louis Chagnon
Yves Chiron
Gabrielle Cluzel
Jean-Marie Cuny
Yves Daoudal
Alexandre Del Valle
Patrick Delon
Charles-Henri d'Elloy  
Froidefont Marc
André Giovanni
Pierre Godicheau
Daniel Habrekorn
Jean-Louis Harouel
Vivien Hoch
Roger Holeindre
L. Hourcade
Laurent Lagartempe
Anne Le Pape
Henry de Lesquen
Marc Lucazeau
Brigitte Lundi
Xavier Martin
Jean-Claude Martinez
Paul-André Maur
Jean Monneret 
Houchang Nahavandi
Fatima Oujibou
Abbé Pagès
Alain de Peretti
Gérard Pince
Steeve Philippe
Jean Raspail
Paul Rignac
Marc Rousset
Alain Sanders
Reynald Sécher
Nicolas Tandler
Abbé de Tanouärn
Guillaume de Thieulloy
Jacques Tremolet de Villers
Père Michel Viot
Bernard Zeller


Forum de Grenelle
5 Rue de la Croix Nivert
75005 Paris

PAF : 5 euros

15 octobre 2014

Benoît XVI enterré vivant ?



Sale temps au Vatican.

Comme je l’avais écrit ici-même ou dans Reconquête, je craignais que ce Synode, annoncé avec une publicité médiatique tapageuse, ne donne lieu, à l’échelle mondiale, à une gigantesque opération de manipulation. C’est bien ce qui se passe, avec toutes les caractéristiques de l‘utilisation subversive des lois de la dynamique des groupes, de type très jacobino-bolchévique des concepts de minorité et de majorité, la désignation des conservateurs-réactionnaires opposés au sens de l’histoire et à abattre, etc, etc…

J’avais rappelé à propos de Mgr Bergoglio, élu pape François, qu’il avait été dans sa jeunesse un militant peroniste, ce qui pouvait expliquer un peu son style « populiste ». Mais en attendant les actes de son gouvernement, avant d’en dire plus, je n’avais pas rappelé qu’il y avait des péronistes plutôt de droite ou tout au moins anticommunistes, mais plus encore de gauche et d’extrême-gauche.

Je crains que François, issu de cette mouvance du jésuitisme péroniste de gauche, ne veuille marquer de son empreinte révolutionnaire l’histoire de l’Église. Car un Synode sur la famille où l’on ne fait même plus mention de tout l’acquis de Jean-Paul II et de Benoît XVI manifeste l’évidence d’une terrible discontinuité : Benoît XVI, quoique toujours au Vatican, y est bel et bien comme enterré vivant. L’histoire dira peut-être un jour le secret de sa démission…