lundi 15 janvier 2018

Légitime satisfaction pour l’AGRIF : la Cour d’appel de Lyon condamne « Nique la France »



C’est une heureuse décision rendant justice à l’AGRIF que vient de rendre ce vendredi 12 janvier 2018 la Cour d’appel de Lyon. Elle a en effet condamné les injures racistes anti-françaises perpétrées dans une production rapeuse sous le même titre que le livre « Nique la France », ayant pour auteur le dénommé Saïd Zouggagh, plainte dont elle avait été déboutée par la Cour d’appel de Paris.

Mais la Cour de cassation, ayant cassé cet appel d’une manière très sévère sur le fond, avait ordonné que le procès soit déporté devant la Cour d’appel de Lyon. Cette dernière a jugé que les propos poursuivis étaient de nature à mériter une condamnation, certes à la peine symbolique d’un euro de dommages et intérêts, mais condamnation explicite et significative assortie de l’injonction de verser 3000 € à l’AGRIF pour ses frais de procédure et d’avocat.

Cette satisfaction judiciaire marque le combat mené par l’AGRIF face à l’entreprise de haine contre la France, les Français et les blancs, inspiré par madame Houria Bouteldja, porte-parole du PIR ( Parti des Indigènes de la République). Ce parti, fer de lance de toute une mouvance tenant des discours de guerre civile, a tenté à ses débuts de s’avancer sous le couvert de l’idéologie de l’antiracisme.

Mais nous en avons démonté la dialectique de camouflage, mettant en évidence le fait que, selon notre expression, l’antiracisme est en fait « un racisme en sens contraire ». 

L’AGRIF défend, quelle que soit soient leur race, ou leur religion, tous les Français injuriés ou agressés pour le seul fait d’être français. Elle défend notamment les chrétiens, quelle que soit leur origine, discriminés ou persécutés pour le seul fait d’être chrétien.

L’arrêt de la Cour d’appel de Lyon manifeste combien est nécessaire le combat de l’AGRIF contre le racisme de l’islamo-gauchisme.



jeudi 11 janvier 2018

Audience du référé fixée au sujet de l'expo Che Guevara à la mairie de Paris





 
L’AGRIF et Bernard Antony annoncent que le Président du tribunal administratif de Paris a fixé une audience pour statuer en référé sur la demande qu’ils ont engagée aux fins d’interdiction de l’exposition révisionniste et négationniste « Che Guevara à Paris » présentant cet assassin sanguinaire sous un jour romantique dans les locaux de l’hôtel de Ville de Paris et avec la promotion d'Anne Hidalgo, maire de Paris.

L’audience, qui est publique, aura lieu le lundi 22 janvier 2018 à 10h au tribunal administratif  7 rue de Jouy  75004  Paris.

Journées de réflexion et de formation : « Pour le devoir de se battre efficacement »



D’ores et déjà !

Centre Henri et André Charlier

2 au 7 août 2018

Journées de réflexion et de formation :

« Pour le devoir de se battre efficacement »

Lieu : dans le Vaucluse.

Exclusivement réservé aux animateurs de nos initiatives et aux volontaires pour cet engagement.

Agrément à demander au Centre.

Forme des travaux :
-        Présentation du thème
-        Table ronde
-        Questions
La durée des modules sera d’une heure.

Programme des travaux
A)  Le carquois des flèches de réplique.

I.               La réalité en face : le génocide français continue ! (1 module)

II.            Civilisation, religion et politique :
-        1) Les valeurs de la civilisation, le Décalogue et la barbarie du nihilisme moderne.
-        2) « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » : ce ne fut pas toujours bien réalisé ! (1 module)

-        3) « Chrétienté » : ce qu’il en fut hier, ce que recouvre ce mot aujourd’hui. Notre doctrine : ni théocratie ni laïcardocratie. ( 1 module)

-        4) Les grandes idéologies et religions totalitaires antichrétiennes : aspects essentiels.
-        L’islamisme
-        Le communisme
-        Le nazisme
-        La franc-maçonnerie moderne
-        Les droits de l’homme contre l’humain
-        L’hindouisme
( 2 Modules)


III.         Pourquoi dans la période moderne les grandes défaites catholiques ?
-        La révolution française contre le christianisme
-        Les lois liberticides et antireligieuses de la III° République
-        La loi Veil
-        La loi Taubira
(2 modules)
IV.          La droite et la gauche : moderne marketing politicien désuet ou choix fondamental de valeurs ? Lignes de force de notre droite de conviction.
(2 modules)

V.             Grandes questions contemporaines :
-        La mondialisation, l’idéologie mondialiste, les mondialismes
-        L’esprit critique, ce qu’est un complot, ce qu’est le complotisme
-        L’idéologie de l’antiracisme : un racisme en sens contraire, virus mutant du marxisme-léninisme
                                                                 (2 modules)

B)  L’Action.

VI.          Objectifs, stratégie et tactiques contre-révolutionnaires :
-        L’équation de Plekhanov
-        Une grande constante de l’histoire : le phénomène d’hétérotélie selon le concept de Jules Monnerot.
(2   modules)

VII.       Écrire : pourquoi ? Pour qui ? Parler : pour quoi dire ?
-        À qui et à combien le dire ?
-        Comment le dire ?

(3    L’organisation de réunions, de manifestations : les règles impératives.
(1 module)

Soit 16 modules répartis sur 4 jours.
Les autres précisions sur le déroulement et les modalités d’inscription seront données ultérieurement aux requérants.






Galette des rois de l'AGRIF



GALETTE DES ROIS

de l’AGRIF


             CENTRE CHARLIER
            70, boulevard Saint-Germain 75005 Paris
         (Métro Maubert-Mutualité)


Samedi 20 janvier 2018 à 15 h 30

                   Sous la présidence de Bernard Antony

Trinqueront et parleront avec vous : Hortense Sauveur, Cécile Montmirail, Jeanne Smits, Anne Cognac, Rania et Richard Haddad, Yvonne et Pierre Soleil, Jérôme Triomphe, Christophe Bilek, Laurent Bonnet, Olivier Figueras, Guillaume de Thieulloy, Didier Rochard, Pierre Henri, François Foucart…

Bonne galette et cidre à volonté


Participation aux frais: 10€
Étudiants et personnes en difficulté : 5€


Inscription impérative dès maintenant et jusqu’au 17 janvier inclus.




Par téléphone :
Chrétienté-Solidarité : 01 40 51 74 07 ; Agrif : 01 40 46 96 31 

SVP : Joindre à toutes fins utiles un numéro de téléphone. Merci.