mercredi 5 août 2020

Catastrophe de Beyrouth


Paris, le 5 août 2020

Bernard Antony, président de Chrétienté-Solidarité

 communique :

 Au nom de tous les militants de l’Amitié Française et chrétienne pour le Liban, j’exprime d’abord toute notre compassion à nos amis libanais pour la multitude des victimes du désastre qui a frappé Beyrouth et particulièrement le « centre-ville » et le proche quartier chrétien d’Achrafieh à l’héroïsme légendaire.

J’exprime à notre ami Samy Gemayel, président des Kataëb, toutes nos condoléances pour le rappel à Dieu de Nizar Najarian, le secrétaire général du mouvement.

Nous adressons à Nadim Gemayel, député de Beyrouth, blessé, nos vœux de prompt rétablissement. Nous savons combien sa mère, Solange Gemayel, épouse de Bechir, le président assassiné, est une fois encore frappée par le malheur de tant de ses proches.

Nous savons aussi que la catastrophe est due à la criminelle indigence des véritables maîtres actuels du Liban. Le Hezbollah exerce depuis des années sa férule sur le Liban. Le port de Beyrouth était devenu son fief. La responsabilité de l’explosion de plus de deux milliers de tonnes de nitrate de potassium, et peut-être de stocks d’explosifs, lui incombe entièrement.

On pèse ce jour l’abomination de la politique de collaboration et de soumission du général Aoun avec ce mouvement islamiste sous tutelle du pouvoir iranien.

La reconstruction du Liban ne pourra passer que par l’élimination de la corruption qui a miné son économie et par celle de la présence étrangère syro-iranienne destructrice de son indépendance.

lundi 20 juillet 2020

Partout dans le monde, de la haine antichrétienne


·       Chez nous en France: l’incendie de la cathédrale de Nantes.

Le dernier acte, évidemment criminel, de la haine antichrétienne qui, sous des formes diverses, ne cesse de s’amplifier en France, est l’incendie la cathédrale de Nantes. Un an et demi après celui de Notre Dame dont personne ne saurait sérieusement affirmer avec certitude qu’il fut accidentel.
Mais ce sont aussi deux églises ou plus qui sont chaque jour dévastées, profanées, vandalisées dans notre pays.
Face à cela, l’incurie générale des autorités est patente. Bien sûr, elles ne sauraient rester inertes devant les faits les plus graves que sont les incendies de cathédrales. Mais pour ce qui est des 900 églises et chapelles vandalisées en une année, combien d’enquêtes -si elles sont effectuées-aboutissent-elles à l’interpellation des malfaiteurs ? A l’Agrif, c’est hélas en vain que nous les attendons pour pouvoir ensuite nous porter partie civile et faire condamner les auteurs. Mais les actes de racisme antichrétien n’ont à l’évidence pas la priorité...Pourtant il s’agit bien, la plupart du temps, d’actes relevant de racisme tel qu’il est défini dans la loi.

·       Pologne-Hongrie

Il n’y a pas que la Pologne et la Hongrie à être des nations de l’Europe de l’est détestées par les eurocrates. La Tchéquie, la Slovénie, la Croatie le sont aussi, mais avec moins d’acharnement peut-être en raison de leur moindre puissance et donc moindre résistance au néo-totalitarisme bruxellois. Mais n’est-il pas frappant que les deux nations les plus honnies du meilleur des mondes eurocratique, la Pologne et la Hongrie, soient précisément celles qui ont été également les plus héroïquement résistantes à la domination de l’ordre rouge soviétique. Hongrie du cardinal Mindszenty, Pologne du Cardinal Wyszynski ?


·       L’Arménie attaquée par l’Azerbaïdjan: silence radio !

Une fois de plus, le 12 juillet dernier, l’Arménie a été violemment attaquée par des unités de l’armée azérie.
L’enjeu est toujours celui du Haut-Karabagh, ce territoire de haute montagne peuplé d’Arméniens mais qui fut longtemps sous la domination de l’Azerbaïdjan avant d’être reconquis par l’Arménie.
Et bien sûr, la Turquie appuie l’Azerbaïdjan. 
Observons que ce « réchauffement » du conflit arménien a été splendidement ignoré sur la plupart de nos chaînes. 
La France compte pourtant une assez importante communauté d’origine arménienne, au demeurant aussi patriotiquement française que solidaire du petit peuple de ses origines subsistant dans le Caucase après le génocide perpétré à partir de 1915 par la Turquie.
On peut lire sur cela mon livre « le génocide arménien 1915-2015 »
A Reconquête on a pour projet de publier prochainement un grand dossier sur l’histoire de l’Arménie qui fut le premier Royaume Catholique.

·       PS Interruption de blog
Très pris par notre université d’été qui débutera ce jeudi, et aussi par le « bouclage » d’un livre à paraître, à la rentrée, je ne m’exprimerai à nouveau, par intermittence, sur ce blog qu’à partir du 5 août. 



Bonnes vacances à vous tous amis de la France libre et chrétienne !